Pose collée de parquet

La pose collée idéale pour votre chauffage au sol

La pose collée est un procédé répandu pour garantir la stabilité de votre parquet. Ce type de pose peut être réalisé sur un sol en béton, en ciment ou un ancien revêtement comme un vieux parquet, un carrelage adhérant ou un contreplaqué. Seule condition, comme pour la pose vissée ou la pose clipsable de parquet flottant, la surface du sol doit être propre et parfaitement plate.

La pose de parquet collé est idéale pour vos chauffages au sol car elle favorise les échanges thermiques. Si c'est votre cas, vous devez allumer progressivement votre chauffage 4 semaines avant la pose de votre parquet. 48h avant la pose, vous pouvez baisser le chauffage au minimum. Puis, une fois votre sol installé, vous remonterez le chauffage progressivement.

Les étapes de la pose collée de parquet

Le chantier :

Le parquet doit être stocké dans un local chauffé et sec :

  • Pour le parquet brut : les colis seront ouverts quatre à cinq jours avant la pose.
  • Pour le parquet fini : ouvrir les colis au moment de la pose.

Les conditions suivantes pour une pose parfaite de son parquet doivent être remplies :

  • Le support doit être plan, sec, rigide, parfaitement dépoussiéré ;
  • Planéité de 2 mm sur une règle de 2 m ;
  • Température ambiante : entre 15 et 25°C ;
  • Humidité de l'air : entre 40 et 60 % (cette hygrométrie devra être maintenue par la suite si vous voulez éviter les désordres) ;
  • L'humidité de la dalle ne doit pas dépasser 3 %.

Les outils :

Afin de réaliser la pose de votre parquet collé, équipez-vous avec des outils et accessoires de bonne qualité qui vous faciliteront la tâche. Vous aurez besoin de :

  • colle pour parquet
  • joints de finition
  • plinthes
  • colle mastic
  • crayon
  • maillet
  • mètre
  • équerre
  • scie sauteuse
  • calle de dilatation
  • cale à frapper
  • spatule crantée

Trouvez tout ce dont vous avez besoin dans notre showroom près de Cannes et Monaco.

La pose du parquet :

  • Placez des cales de dilatation de 8 mm le long de vos murs afin de permettre au bois de se dilater (effet naturel de ce matériau qui travaille sous l'effet des variations de température).
  • Partez du mur le plus droit et installez votre première lame, rainure contre le mur.
  • Installer la seconde lame dans la languette prévue à cet effet. Vous devez répéter cette opération afin de terminer la rangée, sans réaliser le collage pour le moment. En bout de ligne, découpez la dernière lame à l'aide de la scie sauteuse avec lame à dents inversée en respectant l'écart de la cale.
  • Petite astuce, pour obtenir un panache équilibré, veillez à alterner des lames de différentes tailles.
  • Réalisez ainsi, les deux premières rangées.
  • Vous pouvez ensuite retirer les lames et les numéroter afin d'en retrouver facilement l'ordre.
  • Appliquez la colle avec la spatule crantée sur la surface correspondant à vos deux rangées. Pour bien l'étaler, tirez la colle dans le sens horizontal et vertical.
  • Posez les lames puis faites bien adhérer au sol en tapant avec votre maillet. De même, pour que les lames soient bien fixées entre elles, utilisez votre maillet ou un marteau et une cale à frapper.
  • Vous pouvez maintenant continuer le reste de votre pièce en reprenant les mêmes étapes.
  • Pour la découpe de la dernière rangée et afin de bien suivre votre mur, nous vous conseillons d'aligner une lame sur la rangée précédente, puis de superposer une autre lame. Vous pourrez ensuite la faire glisser jusqu'à la caler contre les calles de dilatation vers le mur. Suivez le bord de lame pour tracer un trait au crayon sur la lame du dessous.
  • Collez vos plinthes préalablement découpées.

Attention toutefois, tous les parquets ne sont pas compatibles avec ce procédé. Renseignez-vous auprès de nos conseillers pour déterminer la pose la plus appropriée à votre intérieur. Et pour une qualité professionnelle, notre équipe vous accompagne et réalise la pose de vos parquets sur mesure. Confiez nous votre projet !

Pose collée de parquet